Chargement Évènements

Comme chaque année, l’Autorité Portuaire réunit les membres des Comités Locaux des Usagers Permanents des Infrastructures Portuaires de Plaisance (CLUPIPP) afin de leur présenter les projets de tarifications pour 2021.

Les ports par leurs activités de commerce, de pêche et de plaisance participent directement à l’économie communale, départementale et nationale. Les usagers de ces trois activités commerciales, pêche et plaisance en sont les acteurs principaux. Le CLUPIPP (Comité local des usagers permanents des infrastructures portuaires de plaisance) comme son nom l’indique concerne plus particulièrement les plaisanciers. Le fonctionnement de cette structure est réglementé par le Code des Ports Maritime.

Ainsi, le Code stipule que : « Le comité local des usagers permanents du port comprend les titulaires d’un contrat d’amodiation ou de garantie d’usage de poste d’amarrage ou de mouillage et les bénéficiaires d’un titre de location supérieur à six mois délivré par le gestionnaire du port ». De plus, ce CLUPIPP a pour vocation de désigner des membres qui, au sein du Conseil Portuaire, vont représenter les plaisanciers.

Cependant, l’inscription au CLUPIPP n’est pas automatique : elle résulte de la démarche volontaire de l’usager. Cette liste est mise à disposition par le gestionnaire du port. Le CLUPIPP est réuni au moins une fois dans l’année par le représentant de l’autorité portuaire et reçoit la communication du budget du port.

Pour constituer le CLUPIPP, il appartient aux intéressés, qui réunissent les conditions énoncées ci-dessus, de se regrouper, de procéder à son organisation et de définir les modalités qui vont présider à la désignation de leurs représentants au conseil portuaire.